Voyage en Inde - New Delhi & Rajasthan (Part One)

J'ai eu la chance de partir 2 semaines en Inde, en sac à dos, avec une de mes meilleures cops, Carine, en Mars 2012.

C'était sans aucun doute une des voyages que j'ai le plus appréhendé. J'étais anxieuse. J'avais un peu peur. Peur du "trop". Trop de monde, trop de pauvreté, trop de misère même. TROP. Le peu de gens que l'on rencontre qui s'ont allés en Inde reviennent généralement avec le "détail" de leur voyage qui tue et qu'ils s'empressent de vous raconter : celui le plus glauque (bébé mort, animaux qui pourrissent, lépreux mendiant...) et forcément, on se dit qu'on va pas pouvoir le supporter. Sauf que, selon moi, on choisit la manière dont on voyage, comme on choisit la manière dont on REGARDE.

Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie : y retourner. Ce sera sûrement pour Mars 2016. J'ai déjà hâte!

Donc nous étions deux nanas en sac à dos. Alors je tiens à préciser qu'on est loin du cliché du voyageur roots là. Certes on avait un sac-à-dos mais on était pas non plus à dormir chez l'habitant et faire du stop. Deux nanas, faut pas pousser non plus. 

Nous avions tout planifier à l'avance (mise à part une histoire de billet de train...que nous avons râté d'un jour). Nous avions réservé de supers hotels (il était nécessaire de se retrouver dans un environ propre et dans nos "standards" de propreté occidentale après une journée à barouder)., nous avions loué une voiture avec chauffeur, on a pris le train, l'avion, etc. Pour un premier voyage en Inde, il était super important de prendre la température et savoir si nous allions aimer.

La première partie de notre voyage a commencé à Delhi. Nous y avons passé qu'une journée et une nuit, pour ensuite se diriger vers le Rajasthan.

(Cliquez sur les images pour les ouvrir en grand)

Une journée à Delhi pour visiter le Fort Rouge et la Tombe de Humayun a été suffisant pour nous. On a même fait un tour de tuktuk dans des marchés, visité une mosquée et mangé dans un restaurant super, mais nous n'avions pas envie de "ville" pour notre premier séjour en Inde. Point trop n'en faut. Je regrette juste de ne pas avoir vu le Temple de Chhatarpur. La prochaine fois!

Se déplacer en Inde n'est pas si compliqué. Les réseaux ferroviaires sont super développés (merci les Anglais!) même si rudimentaires à nos yeux, ils nous permettent de se déplacer où on veut. Faut juste pas être pressé et être certain de la classe que l'on réserve.

En ville, tuktuk ou taxi sont biens. N'oubliez pas de négocier la course avant de monter.

Nous avions un chauffeur et une voiture pour une partie de notre voyage. Le Luxe, oui, je sais, mais comme on aime pas voyager en Car avec d'autres touristes, on fait nos snobs...pour pas très cher non plus! Nous sommes passées par une agence touristique en Inde gérée par des Français et c'était top. Un chauffeur génial, poli, sympa, cordial et ponctuel. Dans une voiture climatisée et confortable. Nickel quand on avait des 5-7 heures de route à travers le désert du Rajasthan.

Le Rajasthan, c'était magique. Sublime. Encore plus beau qu'on le dit. Nous avons visité qu'une petite partie de ce coin magique : Jaipur, le Palais des Vents, le Amber Palace, Hall of Mirrors, Jal Mahal et, en allant vers Agra, nous nous sommes arrêtées à Fatephur Sikri, une vraie merveille.

Si vous aimez autant les voyages et la photographie que moi, alors vous risquez d'adorer voyager et photographier l'Inde. Où que l'on aille, c'est plaisant à l'oeil. Il faut jute apprendre à REGARDER.

Photos prises avec mon Canon 650D et mon objectif 24-105mm & Sigma 10-20, éditées sous Photoshop CC,RadLab et les scripts Folk de A Beautiful Mess.

Je vous donne rendez-vous bientôt pour la suite de notre voyage. Direction Agra et le Taj Mahal, que j'ai eu la chance de voir le jour de mes 31 ans.